Présentation du Laos

Top 5 des meilleurs restaurants

1) Le Lao Lao Garden

Restaurant servant des plats typiques Laotien de qualité dans des jardins étagés éclairés à la bougie. Belle ambiance et rapport qualité prix excellent, repas aux environs des 50 000- 70 000 Kips par personne

2) Le Delilah café

Plats Laotiens originaux, savoureux et copieux pour un budget réduit entre 30 000 et 50 000Kip par personne

3) Le Tangor

Restaurant Lao fusion: cuisine du monde revisitée avec délicatesse en utilisant les produits du Laos. Salle au décors coloniale dans une battisse classée et service à la française. Comptez entre 80 000 et 120 000 Kips par personne pour un repas d’exception.

4) Le Dyen Sabai

L’une des meilleures fondue Lao (sindad) de la ville servie dans des cabanes en bambou ouvertes privatives (sala), décors de rêve en bord de rivière. Comptez 80 000 Kip pour 2 personnes pour un Sindad

5) Le Rosela

Plat Laotiens soignés et servits avec le sourire  en terrasse au bord de la rivière Nam Khan. Comptez environs 50 000 Kip par personne

Histoire de Luang Prabang

Vat Xieng ThongLuang Prabang (ou Luang Phabang) est situé au bord du Mékong à l’endroit ou se réunissent les eaux du Mékong et de la rivière Nam Khan. La vielle ville de Luang Prabang est donc bâtie sur une péninsule.

La ville de Luang Prabang se nomma pendant longtemps Muang Luang. La légende veut qu’elle ait été établit au VI siècle par des peuples Thaï provenant du nord-est de la Chine.

Le roi Fa Ngoum fit de la ville de Muang Lang la capitale du Royaume du million d’éléphants (Lane Xang) en 1353. Le roi Fa Ngoum ramena avec lui la statue d’un Bouddha en or datant du VII siècle et qui se nommait Pha Bang. Ce Pha Bang selon la légende avait été moulé à Ceylan et devint le protecteur de la cité, qui prie alors le nouveau nom de Luang Phabang (ou Luang Prabang) deux siècles plus tard en 1563. A cette époque il fut décidé de déplacer la capitale du Laos plus au sud et la ville de Vientiane, mieux placéé pour les échanges commerciaux, prit le titre de capitale du Laos

Luang Prabang capitaleL’ancienne capitale royale devint alors une cité où vivaient les souverains et où les gens venaient prier.

La ville fut pillée par les Birmans en 1773. Elle passa sous protectorat français en 1893. De nombreuses traces de la présence française de l’époque sont encore visibles au niveau architectural. Le palais royal fut construit entre 1904 et 1909, il a été transformé en musée national.

En 1995, la ville fut classée sur la liste du Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO. La Maison du Patrimoine veille à la sauvegarde de la vieille ville et Luang Prabang est souvent considérée comme l’une des plus jolies villes d’Asie.

Luang Prabang et le Bouddhisme

bouddha LaosLa trentaine de pagodes de Luang Prabang sont pour la majeure partie des monastères bouddhiques bien entretenus. Ces temples occupent environ un tiers de la surface de la ville. La population locale est encore très fervente et pratiquante, ce qui renforce la tradition religieuse et culturelle. Le nombre élevé de moines et jeunes novices en robe safran arpentant les rues de Luang Prabang, qui est manifestement un haut symbole du bouddhisme en Asie, renforce incroyablement le caractère singulièrement mystique du lieu.

La religion boudhiste demande à ce que tout pratiquant soit moine au moins 1 mois dans sa vie. La plupart du temps, les moines sont de jeunes enfants, jeunes adolescents qui profitent de leur séjour dans les temples pour accéder à un enseignement religieu mais aussi scolaire portant généralement sur les lettres et les mathématiques. Ne soyez pas surpris si vous vous faite accoster dans la rue par des jeunes moines souhaitant parfaire leur anglais grace à vous.

Les moines ne doivent pas travailler pour gagner de l’argent mais ils participent aux travaux de la vie quotidienne, ils vivent donc de la générosité de la population, une sorte de cotisation sociale au jour le jour…

 

Carte des principaux temples

Luang-Prabang carte

Top 5 des temples à visiter à Luang Prabang

1. Le Palais Royal et son temple:  devenu Musé National et construit en 1904, il se trouve sur la rue principale de Luang Prabang

2. Le Wat Xieng Xieng Thong : Temple construit en 1560 par le roi Setthathira

3. Le Wat Chompet : aussi appelé le « Temple Blanc » il a été battis sur une colline en face de Luang Prabang de l’autre coté du Mékong

4. Le Wat Visoun : Le plus vieux temple de Luang Prabang construit au 14 eme siècle et détruit lors d’un incendie, il a été reconstruit en 1898

5. Le Wat Phousi : Temple battis sur le mont Phous, on y accède en grimpant les 328 marches qui mène au sommet. Vue exceptionnelle sur la ville

Partagez l'information !