La nourriture au Laos se démarque des autres types de nourriture d’ Asie du Sud Est.

Les spécialités

Le plat de base au Laos est le riz gluant (Khao Gniao) qui se malaxe dans le creux de la main jusqu’à former une boule compacte. Le riz gluant est un plat mangé dans tous le Laos et il sert d’accompagnement aux autres plats ou de repas à part entière (il est alors accompagné d’une pâte de piment et d’ aubergine). Le riz gluant est pour les Laos un symbole identitaire et ils se définissent d’ailleurs de « luk khao gniao » qui se traduit littéralement par « enfant (descendant) du riz gluant ». Le pain est pour la France ce qui se rapproche le plus du riz gluant pour les Laotiens.

Le plat cuisiné le plus célèbre au Laos est le larb, prononcé Laap. C’est un émincée de viande ou de poisson mariné accompagné d’herbes aromatiques finement ciselées. Il est servit le plus souvent cuit et tiède mais il peut aussi se manger cru et froid. Il y a autant de façon de cuisiner le laap et de déclinaison du Laap qu’il y a de cuisinier au Laos! Le Laap rappel sous certains aspects le Ceviche, plat Péruvien et rependu dans toute l’ Amérique du Sud.

Un autre plat prisé et gouteux est la salade de papaye appelée en Lao  » Tam mak hoong » ( mak hoong étant le fruit papaye en Lao). La salade de papaye est préparée dans un mortier dans lequel est mélangé et pilé un émincé de papaye, des piments, des herbes, du citron et du jus de poisson fermenté. Cette salade est souvent très pimentée, n’oubliez pas de précisez que vous la souhaitez sans piment lorsque vous commandez ce plat ( il sera alors quand même servit pimenté … mais à une dose comestible et appréciable). La salade de papaye s’accompagne avec du riz gluant en accompagnement.

Parmi les spécialités du Laos ne ratez surtout pas les délicieux curry qui se déclinent en trois couleurs : rouge, vert et jaune. Ce plat est à base de viande (à choisir entre porc, poulet et bœuf) cuite dans une sauce au lait de coco avec des pommes de terre, haricots et autres garnitures. L’ ensemble est servit dans un bol et se mange avec du riz vapeur ou plus traditionnellement du riz gluant.

Les soupes de nouilles

Le Laos propose des délicieuses soupes de nouille qui se présentent dans un bol dans lequel vous trouverez un bouillon parfumé avec des nouilles, la viande de votre choix et des herbes. Ce plat est appelé communément « feu » par les habitants et il est l’un des plats les plus consommé dans le pays. Avec votre soupe de nouille il vous sera apporté un panier remplie de sauces : sauce soja, sauce au poisson, sauce de piment doux, pâte de crevette, poudre de piment …. et aussi un panier de crudité : salade, menthe, haricot vert, cresson. A vous à présent de rajouter dans votre bol les crudités et l’assaisonnement de votre choix. Les lao ont pour habitude de manger leur soupe de nouille extrêmement pimentée alors ne suivez pas leur exemple quand il s’agit d’assaisonner votre plat sinon vous risquez d’avoir des surprises!!

Il existe de nombreuses variante au « feu » tel que le Khopiac qui est à base de nouilles de riz longues et cylindriques avec un bouillon aromatique très parfumé.

Une autre variante est le Khao Soy qui est une soupe de nouille avec sur le dessus une sorte de sauce bolognaise à la viande et à la tomate sur laquelle on trouve de la poudre de cacahuète

Les plats que vous dégusterez sont préparés avec des ingrédients différents entre le Nord et le Sud car ils sont cuisinés avec des légumes frais produits localement. L’appartenance du Laos à l’Indochine Française est encore marquée de nos jours dans les habitude culinaire du Laos. Vous trouverez ainsi dans les grandes villes du pain baguette en vente dans les marchés.